Le plus vieux crâne de chien du monde (pour l’instant en tout cas !) est belge, il a été trouvé sur le site des grottes de Goyet et a été daté au carbone 14 : il aurait plus de 31 700 ans ! Son crâne est différent de celui du loup : museau plus court, largeur du crâne différente ainsi que certaines spécificités des dents. Ce qui signifierait que les premiers hommes avaient déjà commencé à domestiquer le chien. On imagine qu’il l’a fait pour la compagnie qu’il lui apportait ou pour l’aide à la chasse et à la protection mais peut-être était-il aussi une nourriture d’appoint. Le chien, meilleur ami de l’homme peut-être mais premier ami de l’homme sûrement, c’est la première espèce domestiquée !

Ce sont les Égyptiens et les Romains qui ont développé et systématisé l’élevage des chiens et ont commencé à « créer » des races en fonction du rôle qu’ils voulaient leur attribuer (plus petits pour la chasse des lapins, plus agressifs et puissants pour les chiens de guerre, …).

Chien de race Podenco, la plus proche du chien égyptien
  Chien de race Podenco, la plus proche, actuellement, du chien égyptien

À partir du XVIème siècle, les petites races font leur apparition dans le simple but d’être gâtés par leurs maitres (plus souvent leurs maitresses d’ailleurs).

Au fur et à mesure du temps, le rôle du chien a changé pour devenir celui d’un animal de compagnie. Même si certains d’entre eux conservent un rôle actif au service de l’homme, la majorité des chiens sont uniquement des compagnons pour les humains voire des membres de la famille à part entière. Cette évolution a facilité la vie du chien mais a entraîné dans son sillage une humanisation grandissante de cet animal. C’est comme cela qu’on trouve des hôtels pour chiens avec télévision dans les « chambres », des vêtements griffés pour chiens, voire même la poupée sexuelle pour chiens ! Gadgets lucratifs sans doute, inoffensifs en soi pour l’animal, mais qui témoignent aussi d’une totale incompréhension du chien !

Envie de partager ?