Lorsque l’on pense aux caractéristiques d’un chien, on songe tout de suite à son puissant odorat et à ses facultés auditives. C’est vrai que l’odorat est le sens le plus développé du chien (capable de différencier près de 500 000 odeurs!) suivi de près par l’ouïe, il peut ainsi distinguer deux sons qui, à nos oreilles humaines, paraissent identiques. Ses autres sens sont moins spectaculaires, sa vision diurne n’est pas meilleure que la nôtre, au contraire de sa vision nocturne, son toucher bien que sensible est peu développé et son goût est presque inexistant (voilà pourquoi il est capable de manger la même chose tous les jours !).

Pour le reste, le chien possède une dentition qui nous parait impressionnante, elle est composée de 42 dents, seulement 10 de plus que l’homme.

Entre eux, les chien communiquent par leur sens (l’odorat particulièrement car il permet l’échange d’informations), par des vocalises (aboiement, grognement, gémissement, …) et par des postures traduisant la détente, la menace, le jeu, …

Enfin, l’intelligence du chien a soulevé de nombreuses questions car le dressage permet au chien de réaliser un grand nombre d’activités, mais est-il vraiment intelligent ? Il est déjà difficile de définir l’intelligence humaine alors, la canine … ! On parlera donc plutôt d’aptitudes et de facultés d’adaptation pour qualifier la vivacité intellectuelle du chien.

Envie de partager ?